Programmation

Body: 

Espace dédié aux développements et aux outils de développement.


HTML - HyperText Markup Language

Le langage HTML est utilisé pour construire les pages web. C'est un langage qui utilise des balises. 

Quelques exemples de balises :

<b>Bonjour</b> affichera Bonjour en caractère gras (bold en anglais).
<i>Bonjour</i> affichera Bonjour en italique
<u>Bonjour</u> affichera Bonjour en souligné.

Dans les cas présentés ci-dessus, on dispose d'une balise ouvrante ex <b>, d'un texte à afficher ici "Bonjour" et d'une balise fermante </b>. La balise ouvrante indique à quel endroit il faut commencer l'écriture en caractère gras et la balise fermante à quel endroit il faut arrêter d'écrire les caractères en gras.

<p>Elle lui dit <b>Bonjour</b> avec un <i>grand</i> sourire</p> affichera "Elle lui dit Bonjour avec un grand sourire".

La balise <p> indique le commencemant d'un nouveau paragraphe et la balise </p> en matérialise la fin.

 

Structure d'une page HTML

Une page HTML est un fichier qui est créé avec l'extension .html.
Le fichier comporte une structure particulière avec les balises d'entête <head></head> et de corps <body></body> toutes deux contenues dans les balises <html></html> pour indiquer que le langage utilisé est HTML.

<html>

<head>

<title>Titre de la fenêtre</title>

</head>

<body>

<p>Elle lui dit <b>Bonjour</b> avec un si joli sourire qu'il en perdit toute contenance.</p>

<br>

</body>

</html>

En ouvrant ce fichier avec un navigateur on obtient :

 

 


CSS - Cascading Style Sheets

 


JAVASCRIPT

 


PHP

1°) Les outils de développement

  • PHP
    • Pour exécuter un programme écrit en PHP, nous aurons besoin :
      • de l'éditeur de commande disponible sous windows
      • d'un interpéteur PHP (ex : php5-6-12 - Télécharger PHP5.6 )
      • Un éditeur de code source pour écrire le programme, Notepad fera l'affaire dans un premier temps mais on lui préférera très rapidmeent NotePas++ ( Télécharger NotePad++ V6.8.2 )
    • Mise en oeuvre d'un environnement local de développement
      • Téléchargez PHP via le lien précité.
      • Créer une répertoire à la racine de votre disque dur ou d'une clé USB et renommez le php
      • Décompressez le fichier .zip dans ce répertoire
      • Lancez l'interpéteur de commande (sous windows : exécuter cmd et positionnez vous dans le répertoire php)
      • Dans la fenêtre de l'interpréteur de commande, créer un fichier test.php par la commande (echo > test.php).
      • Ouvrez le fichier test.php avec Notepad par la commande (notepad test.php)
      • Vous êtes prêt à écrire votre premier programme PHP.
      • Recopiez les quelques lignes dans Notepad ou copiez les et collez les dans la fenêtre Notepad.

<?php
     echo "Bonjour\n";
     $table = 5;
     for ( $i = 1; $i <= 3; $i++ )
          echo "$i x $table = ", $i*$table, "\n";
     echo "Table de multiplication par ", $table, "\n";
?>


  • Enregistrez le fichier
  • Dans la fenêtre DOS, tapez la commande
  • php test.php puis validez avec la touche ENTER.
  • Si vous n'avez pas fait d'erreur de saisie, vous devriez voir s'afficher :

  • Bonjour
  • 1 x 5 = 5
  • 2 x 5 = 10
  • 3 x 5 = 15
  • Table de multiplication par 5
  •  
  • Un peu d'explication
  • Un programme PHP est délimité par <?php et ?>. C'est entre ces deux délimiteurs que nous pouvont écrire notre programme.
  • echo "Bonjour\n"; echo permet d'afficher quelque chose à l'écran. L'instruction affiche Bonjour et effectue un retour à la ligne grâce au caractère "\n". echo "Bonjour","\n"; donne le même résultat tout comme echo 'Bonjour', "\n"; mais echo 'Bonjour\n' affiche à l'écran Bonjour\n et n'effectue pas le retour à la ligne prévu car le caractère \n n'est pas interprété en tant que retour à la ligne. 
  • Règle n°1 : le contenu d'une chaine de caractères est interprétée lorsqu'elle est entre deux guillemés. Elle est affichée telle quelle lorsqu'elle est entre deux apostrophes.
  • Règle n°2 : Une instruction se termine toujours par un point virgule.

$table = 5;

$table, c'est une variable qui dans notre programme contiendra le chiffre 5. On peut représenter une variable par un verre dans lequel on place 5 doses de sirop de grenadine. Pour les gourmands, il sera toujours possible d'ajouter quelques doses supplémentaires et pour les autres, on pourra en mettre moins. Donc, le contenu du verre peut varier en fonction de ce qu'on veut. Ici, nous voulons afficher la table de multiplication par 5 mais on pourra très bien remplacer le 5 par un 9 pour avoir la table de multiplication par neuf.

Règle n°3 : Une variable commence toujours par le caractère $ suivi par un libellé qui permet de connaître l'utilisation de la variable.

Le libellé est libre à partir du moment où il ne contient pas d'espace ni de caractères spéciaux. On aurait très bien pu appeler notre variable $table_de_multiplication; ou encore $aaaa; évidemment celà impose de remplacer $table par le libellé de notre choix partout où il est utilisé dans le programme. On notera encore le caractère point-virgule à la fin de l'instruction d'affectation.

for ( $i = 1; $i <= 3; $i++ )
     echo "$i x $table = ", $i * $table, "\n" ;

Ces deux lignes vont ensemble. Elles forment une boucle. Elles permettent d'afficher automatiquement les trois premières lignes de la table de multiplication par 5 ($table=5;). On aurait trés bien pu écrire :

echo "1 x 5 = ", 1 * 5, "\n" ;  // echo affiche la chaine de caractère "1 x 5 = " puis il multiple les 2 termes de la multiplication et il affiche le résultat suivi d'un retour à la ligne.
echo "2 x 5 = ", 2 * 5, "\n" ; // echo affiche la même chose si ce n'est que pour avoir notre table de multiplication, il faut ajouter 1 au premier terme de la multiplication, ce qui donne 1 + 1 = 2.
echo "3 x 5 = ", 3 * 5, "\n" ; // idem ici encore avec 2 + 1 = 3

Pour éviter de réécrire toutes les lignes, on a ajouté une nouvelle variable ( $i ) à notre programme qui est intégrée à la commande for. La commande for va permettre d'exécuter la ligne suivante autant de fois que souhaité en augmentant la valeur de la variable ( $i ) après chaque affichage. On appelle celà une boucle. La boucle commence en donnant à la variable $i la valeur 1 ( $i = 1 ). On aurait pu remplacé la valeur 1 par 0. Notre table de multiplication aurait alors affiché 0 x 5 = 0, 1 x 5 = 5 et 2 x 5 = 10, 3 x 5 = 15 puisque la boucle se termine lorsque $i <= 3. (Les caractères ' <= ' signifient que la valeur de la variable $i doit être inférieur ou égal à 3). La valeur de la variable $i doit évoluer pour qu'elle puisse passer de $i = 1 à $i = 3 en passant par $i = 2. C'est justement ce que fait l'instruction $i++ qui va ajouter 1 à la valeur de $i. On aura donc au premier tour $i = 1, puis au second, $i = 1 + 1 = 2, puis au troisième $i = 2 + 1 = 3 et la boucle se termine après avoir affiché la ligne suivante.

En résumant la boucle for comporte 3 paramètres :

  • Un paramètre d'entrée dans la boucle (exemple $i = 1)
  • Un paramètre de fin de boucle exemple $i <= 3
  • Un paramètre d'augmentation de valeur ( $i++ )

Cela peut paraître compliqué au premier abord mais c'est en fait extrêmement puissant. En y regardant bien, avec ces quelques lignes, on peut maintenant faire afficher toutes les tables de multiplication que l'on veut simplement en modificant la valeur de $table à la table de multiplication souhaitée. Si on veut faire afficher toute la table de 1 à 10, il suffit de remplacer 3 par 10 dans la condition de fin de boucle ($i <= 10) et rien ne nous empêche d'afficher 20 lignes au lieu et place des 3 lignes de notre programme initial.